La vidéo et les origines de la photographie électronique

📖 Peter Sachs Collopy, translated by Jean-François Allain, Transbordeur 3 (2019), 26–35

Dans notre imaginaire historique, la récente révolution numérique de la photographie a tendance à occulter une révolution antérieure qui fut moins totale mais plus profonde : la révolution analogique, c’est-à-dire la traduction d’images en signaux électriques et en champs magnétiques variant de façon continue. La photographie analogique électronique a pris la forme de la télévision et de la vidéo, mais aussi de techniques d’enregistrement d’images fixes (par exemple le Videofile d’Ampex dans les années 1960 ; le Mavica de Sony dans les années 1980). Les principaux composants de ces nouvelles technologies, notamment ceux utilisés par les procédés d’enregistrement haute-fidélité et les tubes à vide pour les caméras vidéo, ont d’abord été mis au point à des fins militaires. L’électronique analogique partageait ces éléments et beaucoup d’autres – notamment les supports physiques d’enregistrement – avec les technologies numériques. Peter Sachs Collopy nous montre donc que ce n’est pas la numérisation qui a radicalement transformé la photographie au siècle dernier, mais bien le remplacement de la photochimie par des supports électromagnétiques, à la fois analogiques et numériques.

more
Subjects: analog/digital, engineering, media, photography, technology, video, visual culture
Category: writing